Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Aïd El Adha : Les règles pour le sacrifice du mouton, comment procéder ?  (Lu 39930 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
asterixe
Invité
« le: Juin 12, 2007, 05:02:25 »
Share   Modifier le messageModifier

Bonjour,
Pour le sacrifice du mouton, que ce soit pour la consommation de tout les jour ou pour le jour de l’Aîd, comment procéder ?

-les ablutions sont-elles obligatoires ?
-j’ai entendu dire qu’il ne fallait tirer le couteau qu’au dernier moment pour ne pas affoler l’animal, et de ne pas le sacrifier devant le reste du troupeau, es ce vraiment nécessaire pour que le sacrifice soit licite  ou c’est juste une recommandation ?
- y a t’il une limite d’age pour l’animal pour qu’il soit « sacrifiable » ?

Merci pour votre réponse.
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 17:31:14 par Zahiya » Journalisée
habiaw
Invité
« Répondre #1 le: Juin 12, 2007, 10:20:54 »
Share   Modifier le messageModifier

Salam Ahlikoum wa rahma to Lah i té3éla wa barakatouhou

Pour répondre a ta question, voici quelques Hadith afin de comprendre notre Sunna lors du sacrifice

Quelques règles se rapportant au sacrifice

C’est une Sunnah confirmé et il est détestable de la délaisser si l’on a les moyens de la faire, selon le hadith d’Anas - qu’Allah l’agrée - que le Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui - a sacrifié deux béliers à cornes de couleur grisâtre ; il les égorgea lui-même en disant : « Bismillâh Wallâhu Akbar. »

Si une personne a l’intention de sacrifier et qu’il rentre dans les 10 premiers jours de Dhul-Hijja, elle ne doit pas se couper les cheveux, les ongles et la peau jusqu’à ce qu’elle sacrifie sa bête, car, selon Um Salama, le Prophète -saws- a dit : « Lorsque vous entrez dans les 10 jours (de Dhul-Hijja) et que l’un d’entre vous veut sacrifier une bête, qu’il s’abstienne de se couper les cheveux et les ongles. »

Que faut-il sacrifier ?

La bête à sacrifier doit être un chameau, une vache (ces deux-là sont à partager entre sept personnes), un mouton ou une chèvre (pour une seule personne) selon la parole d’Allah (traduction du sens des versets) :
« Pour qu’ils rappellent le nom d’Allah sur ce qu’Il leur a octroyés des bêtes de troupeaux. »
Le Pèlerinage, v. 34


La condition pour que la bête soit bonne à sacrifier est qu’elle soit exempte de défauts apparents, selon la parole du Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui :
« Quatre (défauts) font que le sacrifice n’est pas accepté : la bête borgne de manière apparente, la bête visiblement malade, la bête boiteuse de manière évidente et la bête maigre que l’on ne peut récupérer. »
Rapporté par At-Tirmidhî.

Elle doit également avoir l’âge minimum obligatoire : cinq ans, pour le chameau ; deux ans, pour une vache ; un an pour une chèvre et six mois pour un mouton.

Le moment propice pour égorger la bête


Le moment propice débute après la prière de l’Aïd, selon le hadith du Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui :
« Celui qui égorge avant la prière a sacrifié pour lui-même, et celui qui égorge après la prière a parfait son sacrifice et a accompli la Sunnah des musulmans. »
Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

Il est autorisé d’égorger le jour de l’Aïd et les trois jours qui suivent selon le hadith du Prophète.

Il est Sunnah pour qui sait égorger, d’égorger sa bête soi-même en disant :
« Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de la part d’untel »
 (et il se nomme lui-même ou la personne qui lui a recommandé d’offrir ce sacrifice) car le Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui - a égorgé un bélier en disant :
« Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de ma part et de la part de tous ceux de ma communauté qui n’ont pas sacrifié. »
Rapporté par Abû Dâwûd et At-Tirmidhî.

Il est recommandé à celui qui ne sait pas sacrifier de tout de même assister.

La répartition (de la viande) du sacrifice


Il est Sunnah pour la personne qui sacrifie de manger une partie de la viande de la bête sacrifiée (et la première chose dont le Prophète -saws- mangeait le jour de l’Aïd était le foie du mouton), d’en distribuer aux proches de la famille et aux voisins, et d’en faire aumône d’une partie aux pauvres.

Allah dit (traduction du sens des versets) :
« Mangez-en et donnez-en à manger aux misérables, les pauvres... »
Le Pèlerinage, v. 28


Certains Pieux Prédécesseurs (Salaf) aimaient à partager la viande en trois : un tiers pour eux-mêmes, un tiers en cadeau et un tiers en aumône pour les pauvres. Et on ne donne pas au boucher de cette viande comme salaire pour son travail. Prenons les en exemple Incha'Allah...

Pour le reste, je vous invite a lire la Sourat Le Pelerinage.

Wa Allah ouwa 3alam
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 17:31:25 par Zahiya » Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 30
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: Novembre 25, 2007, 17:58:39 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


Le 20 décembre (ou le 19, il sera connu précisément 10 jours avant, c'est à dire le 9 décembre), tous les musulmans célèbreront inchallah la fête sacrée de l'Aid El Adha.

Avec la mosquée de lyon, vous pouvez réservez dès maintenant votre mouton de l’Aïd !

Comme chaque année, la Grande Mosquée de Lyon vous permet de réserver votre mouton de l’Aïd El Adha. Vous pouvez réserver votre mouton en versant un acompte de 60 euros. Une permanence fonctionne à la mosquée tous les jours, de 9h à 17h. Pour plus de renseignement vous pouvez appeler la mosquée au 04 78 76 00 23.



Les règles du jour de l’Aïd :


Le jeûne : Il est illicite de jeûner le jour de l’Aïd selon le hadith d’Abou Sa`îd Al-Khudrî — qu’Allâh l’agrée — dans lequel il rapporte que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a interdit de jeûner le jour du Fitr et le jour de l’al-Adhâ. (Rapporté par Muslim, 827)
Assister à la prière de l’Aïd : Certains savants sont d’avis que la prière de l’Aïd est Wajib (obligatoire) — ceci est l’opinion des savants hanafites et de Cheikh al-Islam Ibn Taymiyah. D’autres savants disent qu’elle est fard Kifâyah Ceci est l’opinion des savants hanbalites. Un troisième groupe de savants est d’avis que la prière de l’Aid est une sunnah mu’akkadah . Ceci est l’opinion des Malékites et des Chafé’ites.

Accomplir des prières surérogatoires : Il n’y a pas de prières surérogatoires à accomplire avant ¨ni après la prière de l’Aid. Ibn `Abbâs — qu’Allâh l’agrée — a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — avait l’habitude de sortir le jour de l’Aïd et de faire deux rak`ahs sans les faire précéder ni suivre d’aucune autre prière. Ceci s’applique lorsque la prière est effectuée à l’extérieur. Cependant, si la prière de l’Aïd est effectuée dans une mosquée, il faut accomplir les deux rak`âhs de salutation de la mosquée.

Les femmes qui assistent à la prière de l’Aïd : Selon la Sunnah du Prophète — paix et bénédictions sur lui — tout le monde doit assister à la prière de l’Aïd et se comporter avec droiture et piété. La femme indisposée ne doit pas négliger le rappel d’Allâh ni éviter les lieux où l’on se rassemble pour rechercher la science et évoquer Allâh — à l’exception des mosquées. Les femmes, bien entendu, ne doivent pas sortir sans leur hijab.

Les bienséances de l’Aïd :

Le Ghusl (le bain rituel) : Une des bonnes manières lors du jour de l’Aïd est de prendre le bain rituel avant de se rendre à la prière. On rapporte que Sa`îd Ibn Jubayr a dit : « Trois choses sont sunnah le jour de l’Aïd : marcher (vers le lieu de prière), prendre le bain rituel et manger quelque chose avant de sortir (s’il s’agit de l’Aid al-Fitr). »
Manger avant de sortir : Il ne faut pas se rendre au lieu de prière le jour de l’Aid al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes. Le hadith rapporté par Al Bukhari selon Anas Ibn Mâlik dit : "Le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui — ne sortait jamais le matin de l’Aïd al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes et il en mangeait un nombre impair." En ce qui concerne l’Aïd al-Adhâ, il est recommandé de ne pas manger avant la fin de la prière lorsqu’il s’agit de manger la viande du sacrifice.

Le takbîr le jour de l’Aid : C’est une des plus grandes sunnah de ce jour. Ad-Dâraqutnî et d’autres ont rapporté que lorsque ’Umar — qu’Allâh l’agrée — sortait le jour de l’Aïd al-Fitr ou de l’Aïd al-Adhâ, il s’efforçait de faire le takbir tout le long du chemin vers le lieu de prière et il continuait jusqu’à l’arrivée de l’Imam.

Se féliciter mutuellement : Les musulmans pourront échanger des vœux, peu importe la forme. Ils peuvent, par exemple, dire « Taqabbal Allâhu minnâ wa minkum  » (qu’Allâh agrée nos bonnes actions et les vôtres)". Jubayr Ibn Nufayr a dit : « Au temps du Prophète — paix et bénédictions sur lui — lorsque les musulmans se rencontraient le jour de l’Aïd, ils disaient ’Taqabbal Allâhu minnâ wa minka’ » (Rapporté par Ibn Hajar)

Porter ses plus beaux vêtements : Jâbir — qu’Allâh l’agrée — a dit : "Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — avait une cape qu’il portait le jour de l’Aïd et le vendredi." Al-Bayhaqî a rapporté qu’Ibn `Umar portait ses plus beaux vêtements le jour de l’Aïd, les hommes pouvaient alors montrer les plus beaux vêtements qu’ils possédaient lorsqu’ils sortaient pour la prière.

Changer de chemin en revenant du lieu de prière : Jâbir Ibn `Abdillah — qu’Allâh l’agrée — a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — empruntait un chemin différent en revenant de la prière de l’Aïd. (Rapporté par Al-Bukhârî)"

Source : http://www.islamophile.org/spip/article603.html
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 17:11:14 par Zahiya » Journalisée

islam_rappel
Invité
« Répondre #3 le: Août 30, 2011, 05:56:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh
L’Aïd est une fête, un jour béni et également une adoration pour la communauté musulmane. Comment profiter au mieux de ces 2 jours ? Réponse en 50 minutes.

http://dourous.net/dourous/les-regles-de-politesse/le-comportement-a-adopter-le-jour-de-lad/63
Journalisée
fathéma
Invité
« Répondre #4 le: Novembre 05, 2011, 10:07:58 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Up  MachAllah barak allahou fik mon frère pour le rappel important MachAllah


WA ALAYKOUM SALAM
Journalisée
salim59
Global Moderator
Membre fidèle
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 31
Localisation: lille
Messages: 214



Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 02, 2012, 22:18:41 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouh

 MachAllah MachAllah  baraka2 pour ce beau rappel et utile  InchAllah

 Salam Alaykoum
Journalisée

Selon Ibn 'Omar que Dieu l'agrée, le Messager de Dieu (saws) a dit : "L'image de celui qui possède le Coran est tout à fait pareille à celle du propriétaire de chameaux. S'il vérifie souvent leurs attaches il les garde et, s'il les lâche, ils s'en vont". (Al-Boukhâri, Mouslim)
   

Tapis + boussole
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM