Comment utiliser le siwak ?

(1/3) > >>

bilalian:
as salam waleykum
je viens de decouvrir le batonnet de siwak,son usage serait tres benefique m'a-t-on dit,ne remettant pas cette affirmation en cause,j'aimerais juste savoir coimment l'utiliser ?
quelqu'un opurrait-il me renseigner ?
merci d'avance

kinz_el_islam:
 :salam2

A ma connaissance, tu le frottes sur tes dents, oui c'est bénéfique, c'est sunna  :machallah, le Prophète :saws l'utilisais, mais je n'ai pas de source sous les yeux, mes soeurs si vous avez un où plusieurs hadiths sur ce sujet, merci de nous les partager  :baraka2

 :salam2

Colibri:
 :salam4 mes  :)) et :)))

je relance le fil car je ne trouve pas de réponse sur internet. J'ai acheté un baton de siwak neuf mais comment faire pour s'en servir ??
Il doit bien y avoir des utilisateurs de siwak sur le forum !!

 :baraka2

oum amine:
 :salam2 il faut enlever un peu d'ecorce du siwak puis humidifier avec la salive et ensuite frotter sur les dents wa allahu alam

AmmaTou ArrahMane:
 :salam2

Le siwak - السواك 
« Le Siwak (le fait de se frotter les dents avec le Siwak) purifie la bouche et satisfait le Seigneur ». 
Hadith Sahih rapporté par ibn Khouzeïma dans Sahih Sounan an-Nassaï (Hadith n°1202 dans Riyad as Salihine)

Le Siwak :


Il s’agit d’un morceau de bois d’Araq avec lequel ont se frotte les dents 


Mérites du Siwak :


« Le Siwak purifie la bouche et satisfait le Seigneur ».


Dans ce Hadith le messager d’Allah mentionne deux énormes bienfaits que comporte l’utilisation du Siwak 


« Purifie la bouche » : C'est-à-dire purifie et nettoie la bouche des saletés, des mauvaises odeurs … 


« la bouche » : ceci inclus les dents mais aussi la langue, conformément au Hadith suivant : 


Abou Moûsa Al-Ach'ari (رضي الله عنه) a dit :

"En entrant chez le Prophète (صلى الله عليه و سلم) je le trouvai avec sur sa langue son bâton d'arak"
(Al-Boukhâri, Mouslim) 


« et satisfait le Seigneur » : C'est-à-dire que parmi les choses menant à la satisfaction d’Allah dans ce bas monde et dans l’au-delà il y’a l’utilisation du Siwak. 


Le fait de se frotter les dents avec ce morceau de bois d’Araq, ramène de très nombreux bienfaits tels que la propreté et l’hygiène.

Le Siwak purifie l’haleine de la bouche, permet d’obtenir une récompense, de suivre le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-et de satisfaire Allah. 


 

Cheikh Abdel Aziz Ar rajahi [dans son Charh Sahih Al Boukhari] mentionne que les savants ont mentionnés que l’utilisation du Siwak comporte plus de 1OO bienfaits, parmi ces bienfaits il y’a le fait que l’utilisation du Siwak aide a prononcer l’attestation de foi avant de mourir. 


Dans un autre cours, la question suivante lui fut posée : 


Noble Cheikh, vous avez mentionnez dans le cours précédent quelques bienfaits que comporte l’utilisation du Siwak, vous aviez dit que son utilisation aide à prononcer l’attestation de foi lors de l’agonie, ceci est-il authentique et confirmé ? 


Réponse :


Oui, les savants ont mentionnés que parmi les bienfaits de son utilisation, il y’a le fait que cela aide le musulman à prononcer l’attestation de foi avant de mourir. 


Ceci est ce que les savants ont mentionnés, ils ont affirmés que cela fait partie des bienfaits de son utilisation et que ceci est confirmé. 


فضيلة الشيخ، ذكرتم في الدرس الماضي بعض فوائد السواك ، وذكرتم أنه يساعد في النطق بالشهادة في حالة الاحتضار ، فهل هذا ثابت وصحيح ؟. 


نعم ذكر العلماء أن من فوائده أنه يذكر الشهادة عند الموت ؛ هذا ذكره أهل العلم قالوا: إن هذا من فوائده ، وإنه ثابت . نعم 


 


Le jugement concernant son utilisation


Le Siwak est recommandé (moustahab) dans tous les cas et il est très recommandé (Mou-akkada) dans les cas suivant : 


1 Après avoir dormi (la Nuit ou le jour)


D’après Houdheyfa :

« Lorsque le Messager d’Allah se levait pour le Tahajoud, il se frottait les dents avec le Siwak ».


Et de ce Hadith Cheikh ibn Salih Al Bassam conclut : Qu’il a été légiféré après le sommeil de la nuit, et parmi les défauts du sommeil il y a le fait qu’il a tendance a altérer l’haleine de la bouche.
Et le Siwak est l’instrument qui permet de l’assainir. 


2 Pendant les ablutions


D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avec les ablutions »
[Rapporté par Al Bayhaqi et Al Hakim] 


Cheikh Otheimine mentionne qu’on l’utilise avant ou après le rinçage de la Bouche. 


3 En rentrant à la maison


D’après Mouqadam ibn Sarih, d’après son Père, il a dit :

« J’ai demandé a Aïcha : « Quelle était la première chose que faisait le Prophète(-prières et bénédiction d'Allah sur lui-) en entrant chez lui ? ». 
Elle dit : « [il se frottait les dents ] avec le Siwak ».
[Muslim] 


4 Lors de la prière


D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avant chaque prière »
[Bukhari et Muslim] 


5 Lors de la lecture du Coran 


6 Lorsque l’haleine change 


L’interdiction de se moquer du Siwak :


Sache qu’Allah te fasse miséricorde qu’il est strictement interdit de se moquer du Coran, de la Sunnah ou de celui qui appelle à ses deux choses : 


Alllah dit (Traduction relative et approchée) :

" Dis : « Est-ce d’Allah, de Ses versets, et de Son Messager que vous vous moquiez ? » Ne vous excusez pas ; Vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru." S9 V65 et 66


L’histoire de celui qui s’était moqué du Siwak :


Des gens étaient entrain de parler du Siwak et des ses nombreux mérites, en entendant leur discussion un homme se mit à dire : 
«Wallah ! je n’utiliserais pas le Siwak excepté pour mon derrière » 
l'homme prit un Siwak et le rentra dans son derrière puis le ressorti. 
Après cela, cet homme eu pendant 9 mois des douleurs au ventre et au derrière. 
A la fin des 9 mois, il mis au monde un enfant ayant notamment l’aspect d’un rat avec 4 pattes, une tête semblable à celle d’un poisson, une queue et un derrière semblable à celui du lapin. 
Après l’avoir mis au monde, la bête poussa trois cries, lorsque la fille de cet homme entendit les cries, elle s'emmena et tua la bête. 
L’homme vécu deux jours et mourût au troisième jour, avant de mourir il ne cessait de dire : « Cette bête ma tuer » 
Beaucoup de gens virent cette bête vivant et d’autres la virent une fois morte. 


(Ceci est un résumé de l’histoire qui se trouve dans) Qawoul l-Moufid Fi Adilati At-tawhid p 107 ainsi que dans Al Bidayat Wa Nihayat d’Ibn Kathir. 


Mounib Abu Hudeyfa 
Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante