Forum de la Grande Mosquee de Lyon
Nouvelles: Téléchargez sans plus attendre la GML tool, la barre d'outils 100% islamique, 100% Grande Mosquée de Lyon !!
 
*
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Charte du Forum  
Favoris  
Coran 
GML TV
connectez vous !

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Est-il Sunnah de fêter l'anniversaire et la naissance du prophète (saws) ?  (Lu 10550 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ibrahimdkr
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: dakar
Messages: 23



Voir le profil
« le: Mars 19, 2008, 07:57:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah   
Salam Alaykoum

Mes questions sont :

   Est il sounnah de feter l'anniversaire de la naissance du saint prophete  Salla-llah allahi wa salam ?

   Si oui comment le prophete Salla-llah allahi wa salam faisait il   ?

Merci de me donner des dalils (en francais).

 baraka2

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 16:41:26 par Zahiya » Journalisée

ASHADU AN LA ILAHA ILLA-LLAH WA ASHADU ANNA MUHAMMADAN RASSULU-LLAH
Oum AbdAllah
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 27
Localisation: Lyon
Messages: 20



Voir le profil
« Répondre #1 le: Mars 19, 2008, 22:34:24 »
Share   Modifier le messageModifier

bismillah
 Salam Alaykoum
Cela n'a jamais eu lieu à son époque c'est pourquoi nous ne devons pas la fêter mais cependant nous pouvons en profitez pour etudier sa vie mais cela devrait être tout les jours et non pas la date de sa naissance.J'ai fais une recherche et celà m'a l'air complèt InchAllah

As-salâmu ‘alaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.
Le mercredi 05 du mois de Rabî’ Al-Awwal de l’an 1429 H..
 
Voilà bien une innovation qui est largement répandue dans le monde musulman ! Cette innovation, consiste à fêter dans la « joie » la naissance du Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui-.
Certes, il est un signe de foi que d’aimer le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui-, de le suivre… Mais l’excès ou l’ignorance de certains musulmans les poussent à l’innovation, en l’occurrence, la célébration de sa naissance pensant qu’ils trouveront, par elle, un moyen de se rapprocher d’avantage de lui et de lui vouer encore plus d’amour… mais les arguments confirmant que cette célébration est une hérésie sont en faveur des Gens de la Sunnah contre les adeptes de cette innovation. Cher frère, chère sœur qui célèbre cette fête, as-tu une quelconque preuve sur ce que tu fais ou alors agis-tu par ignorance ? Sache que si tu agis par ignorance que :
 
1)Certaines personnes appellent cette fête : « bid’atun hasanah » (bonne innovation) alors qu’elle signifie religieusement : tout acte, parole, croyance… n’ayant aucun fondement dans le Livre d’Allâh et la Sunnah d’après la Saine Compréhension des Pieux Prédécesseurs.
Donc, prétendre qu’il existe de « bonnes innovations » en Islâm c’est vraiment être absorbé par les passions car les deux ahâdîth célèbres démontrent le contraire :
 
D’après Umm Al-Mu’minîn Umm ‘Abd-llâh ‘Âichah -l’Agrément d’Allâh sur elle-, le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :
 
« Celui qui innove dans notre Affaire(sous-entendu, « notre religion » : l’Islâm), ce qui ne lui appartient pas, [alors cela,] est rejeté (ou n’est pas accepté de lui). »
(Al-Bukhârî et Muslim dans « al-arba’în » d’An-Nawâwî.N°5).
 
Et d’après une version de Muslim :
 
« Celui qui pratique une action, [non conforme] à notre Affaire, [alors elle lui sera] rejetée. »
(Source : Idem).
 
Ainsi, tant qu’il n’y aura pas de Textes Religieux prouvant l’authenticité de cette fête, elle sera considérée comme ne faisant pas partie de l’Islâm et celui qui la célèbrera tombera dans l’innovation et bien évidemment ! il n’y a aucune preuve religieuse à son sujet.
Par contre, il est recommandé à tous les musulmans de faire revivre les Traditions Prophétiques (Sunan) abandonnées par les gens et les y appeler car se sont des actes ayant un fondement. L’Envoyé d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :
 
« Celui qui invite les gens à une voie droite (hudâ), il aura une récompense équivalente à celle de tous ceux qui l’ont suivi sans toutefois que leurs propres récompenses n’en soient diminuées [alors que] celui qui invite à un égarement (dalâlah), il se verra inscrit à son actif un péché équivalent à ceux qui l’ont suivi sans toutefois que leurs péchés n’en soient diminués. »
(Rapporté par Muslim d’après Abî Hurayrah -l’Agrément d’Allâh sur lui-. N°2674).
 
2)Ce n’est qu’au quatrième siècle de l’Hégire que des gens imprégnés par le chiisme innové ont institué cette innovation. C’est la Dynastie des « Fatimides » en Egypte qui virent les chrétiens fêter la naissance de Jésus fils de Marie -Salut d’Allâh sur lui- et prendre ce jour en congé. Ainsi, ils firent la même chose mais en fêtant la naissance de Muhammad -Prière et Salut d’Allâh sur lui-.
 
3)Après la mort de l’Envoyé d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui-, les Compagnons, cherchant par quel mois débuter le calendrier, s’opposèrent à le commencer par le jour de la naissance du Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- afin de ne pas imiter les chrétiens en cela. Ils prirent un autre évènement important lié à l’Islâm ; celui de l’Hégire.
 
4)Si cette célébration fait partie du Parachèvement de la Religion, elle aurait dû nécessairement être de coutume avant la mort du Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui-. Si elle n’en fait pas partie, elle ne peut donc être considérée que comme une innovation et comme cela est authentifié dans la Sunnah :
 
« [...] toute innovation mène au Feu [de l’Enfer] »
 
5)Cette pratique, ni les Califes Bien-guidés, ni les Compagnons, ni les musulmans loyaux des trois premiers siècles ou encore, ceux qui les suivirent dans la Guidée ne s’y adonnaient. De même, notre Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- n’a jamais célébré son anniversaire. Celui qui dit le contraire qu’il amène sa preuve s’il est véridique…
 
6)Si cette célébration fait partie intégrale de l’Islâm, qui aurait dû être plus en droit que nous de la célébrer ? N’est-ce pas les Compagnons Vertueux qui sont meilleurs que nous tous ? L’amour et la vénération qu’ils éprouvaient à l’égard du Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- étaient en effet, bien plus intenses chez eux que chez nous ! Ils étaient sincères et scrupuleux quant à la pratique de la Sunnah et ils étaient justement durs envers les innovateurs. Celui qui prétend qu’un seul Compagnon a fêté ce jour qu’il amène sa preuve s’il est vraiment du nombre des véridiques…
 
7)A présent nous ne pouvons qu’être d’accord pour affirmer que sa célébration survint plus tard après les Compagnons… n’est-ce pas ? Mais alors, pourquoi Allâh le Très-Haut aurait-Il privé les premiers musulmans de cette fête alors qu’ils sont meilleurs que nous en toute chose ? Allâh le Très-Haut ne peut être sujet à l’oubli ! et nous cherchons protection en Toi Seigneur contre l’ignorance.
 
8)Il y a une divergence existante quant à sa date exacte. Cette pratique innovée, que les gens ont instaurée le 12 du mois de rabî’ al-awwal n’a aucun fondement du point de vue historique car rien ne prouve que le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- soit né le 12. Les historiens ont divergé en sept dates différentes, à savoir : le 02, 08, 09, 10 12, 17, 22. On en conclut que la date est inconnue et cela est un bienfait d’Allâh le Très-Haut pour ceux qui réfléchissent.
 
9)Sa célébration est une désobéissance claire au Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui-. Allâh le Très-Haut dit :
 
(Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. [...] »)
(18/110).
 
Voyez sa modestie et ce qu’il nous dit :
 
« Ne me vantez pas comme le firent [les chrétiens] à l’égard de Jésus fils de Marie. [Plutôt, dites de moi :] Serviteur d’Allâh et Son Messager. »
(Rapporté par Al-Bukhârî, d’après Ibn ‘Abbâs -l’Agrément d’Allâh sur lui-. N°6830).
 
Dans une autre version :
 
D’après Ibn ‘Abbâs -l’Agrément d’Allâh sur lui-, il a entendu ‘Umar -l’Agrément d’Allâh sur lui- dire [alors qu’il se trouvait] sur le minbar : « J’ai entendu le Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- dire :
 
« Ne me vantez pas comme le firent les « nasârâ » (chrétiens) à l’égard de Jésus fils de Marie. Quant à moi, je suis Son Serviteur (Esclave) (à Allâh). [Dites, de préférence :] le Serviteur d’Allâh et Son Messager. »»
(Al-Bukhârî. N°3445).
 
Malheureusement certains reconnaissent au Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- des attributs à caractère divins ! D’autres, exagèrent dans ses éloges, au point de tomber dans le « chirk » ou polythéisme ! Certains, le prennent en « tawassul » ou intermédiaire entre eux et Allâh le Très-Haut !
Cher frère et chère sœur, sache que le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui-, est le Bien-aimé d’Allâh le Très-Haut, le dernier d’une longue chaîne de Prophètes et Messagers -Salut d’Allâh sur eux-, il a été envoyé à l’Humanité entière ; après notre Créateur, nous l’aimons plus que nos personnes, nos proches et nos biens. Nous avons une énorme estime pour lui pour son Appel au « tawhîd » ou l’Unicité Divine et son combat du « chirk »… Nous invoquons notre Seigneur afin qu’Il le récompense par la meilleure des récompenses et qu’Il l’élève à la Place qu’il mérite auprès de Lui. Nous nous efforçons de nous attacher à sa Voie. Nous sommes persuadés qu’il a accompli parfaitement sa Mission et qu’il a tout transmis de sorte que la Religion, est aujourd’hui, Claire et Complète : rien ne peut être rajouté, omis ou modifié ! Nous croyons également en la réalité de sa mort. Jamais, nous l’invoquerons pour qu’il exauce nos demandes ou nos suppliques, car cela lui est impossible ou alors, qu’il soit un intermédiaire entre nous et Allâh le Très-Haut. Le seul « tawassul » permis, est de le prendre comme modèle dans la croyance, la pratique, le comportement… Voilà notre croyance et celle de nos Ancêtres Vertueux ! Regardez l’égarement des chrétiens à l’égard de Jésus fils de Marie : ils sont allés jusqu’à le prendre comme une divinité ! Ils l’invoquent, le supplient… de sorte qu’ils ne savent plus faire la différence entre le Créateur et la créature ! Allâh le Très-Haut dit :
 
([Rappelle-leur] le moment où Allâh dira : (Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allâh ? ») Il dira : « Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu.)
(5/116).
 
10)Cette fête, est une imitation des mécréants alors que les deux Sources sont claires à se sujet : interdiction au musulman de les imiter. La preuve par le Coran :
 
(Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. Dis : « Certes, c’est la Direction d’Allâh qui est la Vraie Direction. » Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n’auras contre Allâh ni protecteur ni secoureur.)
(2/120).
 
La preuve par la Sunnah, le hadîth connu :
 
D’après Ibni ‘Umar -l’Agrément d’Allâh sur lui-, le Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :
 
« Celui qui imite un peuple (leur ressemble), il en fait partie. »
(Abû Dâwûd et authentifié par Ibn Hibbân. Voir « bulûgh al-marâm » d’Al-Hâfiz bn Hadjar Al-’Asqalânî. N°1269).
 
Aussi, il dit -Prière et Salut d’Allâh sur lui- :
 
« Faites le contraire de ce que font les polythéistes (muchrikîn). »
(Muslim. N°259).
 
11)La plus part du temps, la célébration de sa naissance -Prière et Salut d’Allâh sur lui- est fêtée dans le « chirk » (on voit beaucoup cela dans les pays du Moyen Orient comme l’Egypte, la Syrie…) ! En effet, certains croient que le Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui- assiste à leur célébration. Alors, certains profèrent des poèmes hérétiques, d’autres l’invoquent, le supplient pendant que d’autres chantent : « Yâ nabiyya-llâh ! Yâ rasûla-llâh ! Yâ habîba-llâh ! As-salâmu ‘alayka ! » (« Ô Prophète d’Allâh ! Ô Messager d’Allâh ! Ô Bien-aimé d’Allâh ! La Paix soit sur toi ! ») et d’autres paroles de bienvenue et de courtoisie… Vous rendez-vous compte de la gravité de sa célébration et les conséquences qui peuvent en résulter ou bien êtes-vous privés de raison ? Nous nous contentons de citer un seul verset et hadîth :
 
(Dis : « Je n’invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne ».)
(72/20).
 
Cela constitue une forme d’excès à son égard alors que lui-même -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :
 
« […] Prenez garde à l’exagération (ghulûww) dans la religion (dîn) car [la cause] de la perte de ceux qui vous ont précédés n’est autre que l’exagération. »
(An-Nasâ î, d’après Ibn ‘Abbâs et authentifié par Chaykh Al-Albânî dans « sahîh sunan an-nasâ î ». N°3057).
 
Cher frère, chère sœur il s’agissait là d’un simple petit rappel et de quelques conseils pour que tu prennes conscience de cette innovation afin de la fuir, de t’en préserver et d’avertir à ton tour tes frères et sœurs qui y sont toujours plongés. Qu’Allâh fasse de nous des Serviteurs Sincères et de fervents Adorateurs. Âmîn !
 
_____________
Par l’Equipe MUKHLISÛN.
[/b]
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 16:43:05 par Zahiya » Journalisée
ghazza
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 39
Localisation: Canada
Messages: 1147



Voir le profil
« Répondre #2 le: Mars 20, 2008, 13:23:05 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah   Salam Alaykoum 
comme a indiqué ma  Sourire Mouslima douamosslima que cette fette est une innovation car il existe deux fete officielle en islam
pour plus d eclaircissement
La célébration de la naissance du Prophète
vendredi 9 mai 2003

Question
Est-ce que la célébration de la naissance du Prophète est une innovation ?

Réponse
Le Messager — paix et bénédictions de Dieu sur lui — est la miséricorde de Dieu pour les mondes et le meilleur modèle pour les croyants. Dieu — Exalté Soit-Il — dit à cet égard : « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle... » [1].

La lecture de la vie du Prophète, avec méditation et en tâchant de saisir les leçons qu’elle recèle, pousse le croyant à suivre la guidance de sa Sunnah et à cheminer sur sa voie.

La célébration de la naissance du Prophète n’était pas connue dans les premières ères de l’histoire islamique. Elle fut initiée par les Fatimides au quatrième siècle de l’Hégire, en Égypte et ailleurs. On dit aussi que Sheikh `Omar Ibn Muhammad Al-Mullâ, un homme de piété, est le premier à avoir fait cela à Al-Mawsil (Mossoul) en Iraq. Puis, le Roi Al-Mudhaffar Abû Sa`îd marcha sur ses pas et célébra le Mawlid à Irbil en Iraq et récompensa le savant-mémorisateur Ibn Dihyah pour avoir composé un livre intitulé At-Tanwîr fî Mawlid Al-Bashîr An-Nadhîr (Éclairage sur la naissance du porteur de la bonne nouvelle et de l’avertisseur), reprenant le récit de la naissance du Prophète.

L’Imâm Abû Shâmah commenta la célébration du Mawlid disant : « Parmi les meilleures choses récemment introduites c’est ce qui se faisait à Irbil chaque année à l’occasion de la naissance du Prophète — paix et bénédictions de Dieu sur lui — en termes d’aumônes, de charité, de décoration et signes de joie. Outre la bienfaisance envers les pauvres, cela attise l’amour du Prophète — paix et bénédictions de Dieu sur lui —, son haut rang et son estime dans le cœur de la personne. Il comporte également une gratitude envers Dieu — Exalté Soit-Il — pour Son Bienfait pour avoir créé Le Messager, et pour l’avoir envoyé en miséricorde pour les mondes. Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur tous les Messagers. »

Il faut toutefois que la célébration de ce noble événement soit dépourvue de toute chose blâmable, des péchés, de la mixité interdite entre les hommes et les femmes, et également des innovations familières à beaucoup de gens et que ni Dieu — Exalté Soit-Il — ni Son Prophète n’agréent.


La meilleure chose à faire pendant cette célébration c’est l’étude de la vie du noble Prophète — paix et bénédictions de Dieu sur lui — en saisissant les leçons et les exhortations qu’elle recèle, puis de cheminer selon la voie de cette noble religion que constitue le Message du Prophète et dont Dieu dit : « [...] Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah ! § Par ceci, Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit » [2].

P.-S.
Traduit de Yas’alûnaka fid-Dîn wal-Hayâh, volume 1, pages 461-462. Cet ouvrage en sept volumes compile les fatwas de Sheikh Ahmad Ash-Sharabâsî que Dieu lui fasse miséricorde.
Notes
[1] Sourate 33, Al-Ahzâb, verset 21

[2] Sourate 5, Al-Mâ’idah, versets 15 et 16.
source  http://www.islamophile.org/spip/article742.html
 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 16:44:35 par Zahiya » Journalisée
ibrahimdkr
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 37
Localisation: dakar
Messages: 23



Voir le profil
« Répondre #3 le: Mars 21, 2008, 10:01:52 »
Share   Modifier le messageModifier

 bismillah
Salam Alaykoum

Merci pour vos contributions  MachAllah

qu' allah  Razza wa jal  nous pardonnes tous nos peches et nous protege contre cheiytane le maudit amine

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 16:44:57 par Zahiya » Journalisée

ASHADU AN LA ILAHA ILLA-LLAH WA ASHADU ANNA MUHAMMADAN RASSULU-LLAH
al-tin
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Localisation: france
Messages: 1250



Voir le profil
« Répondre #4 le: Septembre 18, 2008, 11:22:31 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum


petit ajout qui peut avoir une certaine pertinence :

lisez ce qui dit le cheikh ibn el 'othaymine dans son livre "fatawa el 'aquida" édition maktabatou assuna page 624 :

Question : Quelle est la différence entre ce qu'on appelle la semaine du chaikh Muhammad ibn abd el Wahab et la commémoration de la naissance du Prophète sachant qu'on l'interdit au second et non au premier ?

Réponse :
Il y a deux différence selon nos connaissances :

La première : La semaine du chaikh Muhammad ibn abdel wahab n'est pas utilisé pour se rapprocher d'Allah , mais l'objectif visé et de faire disparaitre les doutes dans l'esprit de certaines personnes et de démontrer ce qu'Allah a gratifié les musulmans grace à cet homme.

la seconde : La semaine de Muhammad ibn abdelwahab ne se répéte pas chaque année comme les fêtes mais il s'agit d'une occasion pour les gens et il fut écrit ce qui fut écrit, cette semaine présente cet homme qui n'etait pas très connu par les gens." fin de citation
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 16:54:12 par Zahiya » Journalisée

"Dieu nous a garanti ce bas-monde nous demandant d'oeuvrer pour l'au-delà.
Ah si seulement Il nous avait garanti l'au-delà, en nous ne demandant d'oeuvrer que pour ce bas-monde."
Un Connaissant.
laureen
Invité
« Répondre #5 le: Octobre 30, 2008, 22:24:11 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

J'ai deux questions :   Huh?

Comment connaît-on la date de naissance du Prophète Mohamed  Salla-llah allahi wa salam   ?

A-t-on le droit de fêter Son anniversaire ?

Merci d'avance pour vos réponses avec "preuves" à l'appui !!!   Wink

 baraka2
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:38:09 par Zahiya » Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 30
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #6 le: Octobre 30, 2008, 22:29:26 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum ma soeur,

ceci devrait te renseigner un peu sur le fait de fêter ou non l'anniversaire du prophete :
http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,82.0.html
Ce sujet est assez délicat car il y a une divergence d'opinion entre les savants.

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:38:17 par Zahiya » Journalisée

laureen
Invité
« Répondre #7 le: Octobre 30, 2008, 22:39:47 »
Share   Modifier le messageModifier

 :salamMerci pour ta réponse, dans celle-ci d'ailleurs on ne parle pas de "date" ?
Alors c'est quand ?    Huh?

 baraka2
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:38:23 par Zahiya » Journalisée
admin
Administrateur
Membre très actif
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Âge: 30
Localisation: Lyon
Messages: 2711



Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: Octobre 30, 2008, 22:52:57 »
Share   Modifier le messageModifier

 Salam Alaykoum

Si je regarde dans le calendrier islamique, je m'appercois que c'est le 12 du mois Rabia El Awwal.
En 2009 cela correspondra au 9 mars 2009.
http://www.mosquee-lyon.org/Includes/Horaires_Priere_Lyon_2008_2009.pdf

 Salam Alaykoum
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:38:29 par Zahiya » Journalisée

laureen
Invité
« Répondre #9 le: Octobre 30, 2008, 23:05:01 »
Share   Modifier le messageModifier

  Salam Alaykoum       Baraka Allahou Fik  ADMIN.
Merci aussi pour le calendrier que tu as joins.
 Salam Alaykoum            Smiley
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:39:06 par Zahiya » Journalisée
nouralyaqin
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Âge: 34
Localisation: bilèd dial koufr
Messages: 16



Voir le profil
« Répondre #10 le: Novembre 26, 2008, 15:44:05 »
Share   Modifier le messageModifier

assalamo 'alaykounna wa rahmatoullahi,

voici une réponse du comité permanent qui décrit comme cette fête comme bid'a,wa Allahu 'alam

Question: Est-ce que célébrer l'anniversaire du Prophète (priere et paix sur lui) est halal ou haram (licite ou illicite)?

Réponse: L'établissement de la célébration de l'anniversaire du Prophète (priere et paix sur lui) ou (l'anniversaire de) d’un autre que lui est une innovation. Et Cela a été confirmé sous l'autorité du Prophète (priere et paix sur lui) qui a dit: « Tout acts non conforme à nos enseignements est à rejeté. »(Al-Boukhari /2697 et Sahih Mouslim/1718).

Et avec Allah se trouve tout le succès et que les saluts et les bénédictions d’Allah soient notre Prophète (priere et paix sur lui) sa famille et ses compagnons.

Fatawa du Comité permanent pour la recherche d'Islamique et des Fatawas V3/p 39,


Question: Pourquoi certaines personnes acceptent-elles et d’autres refusent-elles la célébration du Prophète (priere et paix sur lui)? Quel est votre avis?

Réponse: Les louanges sont à Allah. Il n'y a rien dans le Qur’an qui nous dit que nous devrions célébrer le Mawlid ou l'anniversaire du Prophète (priere et paix sur lui). Le Prophète en personne (priere et paix sur lui) n'a pas fait cela ou a ordonné à quelqu’un de la faire durant sa vie ou après sa mort. En effet, il leur a dit (priere et paix sur lui) de ne pas exagérer au sujet de lui comme les chrétiens ont exagéré au sujet de ‘Issa (sur lui la paix). Il a dit: “N’exagérer pas sur moi comme les chrétiens ont exagérés au sujet du fils de Maryam. Je suis seulement un serviteur ainsi dites : « serviteur d'Allah et son Messager. » (al-Boukhari).

Ce qui a été rapporté est que le Prophète (priere et paix sur lui), a fait le jour de sa naissance un jour de culte, qui est différent de la célébration. Il a été interrogé sur le jeûne du lundi, et il a dit: "C’est le jour ou je suis né et le jour ou j’ai été chargé de la Mission (transmettre la révélation) et le jour ou je reçu la première Révélation." (Mouslim, An-Nasaa’i et Abou Daoud). D'ailleurs, nous savons que les Sahaabah (qu'allah les agrer) étaient le peuple qui a aimé le plus le Prophète (priere et paix sur lui). Est-ce que l’on a rapporté qu'Abu Bakr, qui était le plus proche de lui et de celui qui l'a aimé le plus, a célébré l'anniversaire du Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui)? Est-ce que l’on a rapporté que ‘Umar, qui a régné douze années, ou ‘Uthman, avaient fait cela? Est-ce que l’on a rapporté que ‘Ali, son parent et fils adoptif, avait fait cela? Est-ce que l’on a rapporté qu'un quelconque des Sahaabah a fait cela?

Non, par Allah! Est-ce parce qu'ils ne se rendaient pas compte de son importance, ou qu’ils n’ont pas vraiment aimé le Prophète (priere et paix sur lui)? Personne ne dirait une telle chose excepté celui qui s'est égaré et y mène les autres. Est-ce que un des Imams (qu’Allah leur fasse miséricorde) – Abu Hanifah, Malik, al-Shafi’i, Ahmad, Hasan al-Basri, Ibn Sirin – ont fait cela ou ordonné aux autres de le faire ou de dire que c'était autorisé?

Par Allah, non! Il n’en n’a même été fait mention pendant les premiers et trois meilleurs siècles (après la mort du Prophète (priere et paix sur lui)).

Le Prophète (priere et paix sur lui) a dit dans un hadith de sahih: “Les meilleurs gens de l’humanité sont ceux de ma génération (ou de mon siècle), puis ceux qui viennent après eux, puis ceux qui viennent après eux. Puis après eux viendra un peuple qui ne soucieront pas si leur témoignage vient avant leur serment ou vice et versa(Al-Boukhari, Mouslim et At-Tirmidhi). La célébration de l'anniversaire du Prophète (priere et paix sur lui) est apparue beaucoup de siècles plus tard, quand plusieurs des dispositifs de la religion vraie ont disparu et que la bid’ah s’est répandue. Ainsi cette célébration est-elle devenue un signe d’amour du Prophète (priere et paix sur lui)? Mais peut-il être possible que les Sahaabah, les Imaams et les personnes des trois meilleurs siècles l’aient ignoré, et que c’est seulement ceux qui sont venu plus tard qui se rendent compte de son importance? Ce que le Qur’an nous indique est que l'amour du Prophète (priere et paix sur lui), est prouvé en suivant la guidance qu'il a apportés. Allah indique dans la Sourate Al Imran (3): "31. Dis: ‹Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. 32. Dis: ‹Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidèles ! "

La première verset explique que l'amour est juste une réclamation, mais la preuve de la sincérité est de suivre ce que le Prophète (priere et paix sur lui) a apporté. La deuxième aayah réaffirme l'importance et la nécessité d'obéir à Allah et à Son Messager (priere et paix sur lui). Par conséquent Allah a fini le verste avec un avertissement très sévère dans lequel ceux qui refusent d'obéir sont décrits comme des infidéles, et qu’Allah n'aime pas les incroyants. Nous demandons à Allah de nous préserver de cela. Le Prophète (priere et paix sur lui) nous a mis en garde contre le danger de ne pas lui obéir, et du danger de rajouter à ce qu'il a apporté. La célébration du Mawlid ou de son anniversaire est en effet une innovation à ce qu'il a apporté comme tous les savants l’ont confirmé. Il a dit (priere et paix sur lui) : "La meilleure parole est le livre d'Allah, et le meilleur des guides est Muhammad. Les plus mauvaise des choses sont celles qui sont inventées et chaque innovation est un égarement. "(Mouslim et Nasa’i).

Nous demandons Allaah de nous protéger contre la bid’ah, de nous bénir en nous aidant à suivre l’authentique religion (l'Islam) et la Sounnah de Son Messager (sallallaahu 'aleyhi wa salam).

Et Allah est plus Savant. Puisse Allah bénir notre Prophète Muhammad.

Fatawa du Comité permanent pour la recherche d'Islamique et des Fatawas
V 3/p 33
« Dernière édition: Mars 21, 2010, 15:39:30 par Zahiya » Journalisée
   

Le prophète bien aimé
 Journalisée
Pages: [1]
  Ajouter aux favoris  |  Imprimer  

 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1 RC3 | SMF © 2001-2006, Lewis Media

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Dilber MC Theme by HarzeM