Le Coran face à la prétendue crucifixion du christ

(1/1)

Sou:
 :salam2

 :bismiallah

 Par le Cheikh Abd Al-Majid Az-Zendani

                                            Traduit par: Olfa Al Fessi

 Parmi les histoires des prédécesseurs dont la véracité a été mise en doute par les gens, citons celle qui affirme la crucifixion de Jésus (Paix sur lui) : celle mentionnée précisément dans les évangiles des nazaréens. Le peuple de Jésus (Paix sur lui) et tout un public de romains ont assisté à la crucifixion et n’ont eu nul doute que Jésus (Paix sur lui) ait été mort sur la croix. Seulement, les apôtres ont témoigné avoir vu Jésus (paix sur lui) vivant, après l’évènement de la crucifixion prétendue. Nous lisons dans l’évangile de Luc :

« Et comme ils disaient ces choses, il se trouva lui-même là au milieu d’eux, et leur dit : Paix vous soit ! Et eux, tout effrayés et remplis de crainte, croyaient voir un esprit. Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi monte-t-il des pensées dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds ; - que c’est moi-même ; touchez-moi et voyez ; car un esprit n’a pas de la chair et des os, comme vous voyez que j’ai. Et en leur disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Et comme, de joie, ils ne croyaient pas encore et s’étonnaient, il leur dit : avez-vous ici quelque chose à manger ? Et ils lui donnèrent un morceau de poisson cuit et [quelque peu] d’un rayon de miel ; et l’ayant pris, il en mangea devant eux »

Tout le monde a donc eu un doute à propos de l’affaire. Certains confirment l’avoir vu crucifié de leurs propres yeux tandis que les apôtres rapportent qu’ils l’ont croisé en chair et en os, vivant et bien pourvu, et ce après l’avènement de la prétendue crucifixion. Ils n’ont trouvé d’explication à ce paradoxe que de dire : Il a été crucifié et mort, puis enterré et qu’il fut ressuscité des morts. Le noble Coran est venu dissiper ce mystère et élucider cette énigme. Allah (exalté soit-Il) dit- ce qui peut être traduit comme :

"157. et à cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah»... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué, 158. mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. "

La vérité est que celui qui fut crucifié était son sosie. Ainsi, ceux qui ont affirmé l’avoir vu crucifié ont rapporté ce qu’ils ont vu en confondant Jésus (Paix sur lui) avec son sosie. Ceux qui ont dit :


 « ‘Nous l’avons vu après l’avènement’ ont raison puisqu’il n’a pas été crucifié. Le noble Coran a révélé la vérité pour épargner les gens de la discorde »

Ce genre d’inimitabilité témoigne de la véracité du Prophète (Bénédiction et Paix sur lui) étant donné que l’histoire a eu lieu en une époque si lointaine de celle de Mohamed (BP sur lui) et que ceux qui en sont concernés baignent dans le doute et l’incertitude. C’est un messager illettré, envoyé dans une communauté d’analphabètes, plusieurs siècles plus tard, qui est venu leur révéler le secret et leur donner l’explication à des visions qui sembleraient être paradoxales. Il a donc relevé l’ambiguïté et résolu le problème. N’est-ce pas une preuve que ce savoir apporté par le messager illettré ne peut découler que d’Allah. La conversion de beaucoup de rabbins et de prêtres à l’Islam tout au long de l’histoire, affirme la véracité de ce que le Coran a apporté comme information vraie à propos de l’histoire des messagers et de leurs compagnons, laquelle information fut révélée par le messager analphabète dont la culture de sa communauté n’en renferme rien.

 :salam2

muslimclassic:
 :bismiallah

Ahmed Deedat & Pr. Floyd Clark


muslimclassic:
 :bismiallah

                                           Ahmed Deedat & Robert Douglas


Sou:
 :bismiallah

 :salam2

(Rappelle-toi) quand Allah dit : "? Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez.

Dieu dit : 3.54. Et ils [les autres] se mirent à comploter. Allah a fait échouer leur complot. Et c'est Allah qui sait le mieux leur machination !

3.55. (Rappelle-toi) quand Allah dit : "? Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez.

4.154. Et pour (obtenir) leur engagement, Nous avons brandi au-dessus d'eux le Mont Tor, Nous leur avons dit : "Entrez par la porte en vous prosternant"; Nous leur avons dit : "Ne transgressez pas le Sabbat"; et Nous avons pris d'eux un engagement ferme.

4.155. (Nous les avons maudits) à cause de leur rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : "Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables". Et réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu.

4.156. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie.

4.157. et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué.

4.158. Mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage.

4.159. Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux.

Dieu affirme donc qu'Il a élevé Son serviteur Jésus au ciel après avoir rappelé son âme dans son sommeil – sans qu'elle ne soit morte selon l'avis le plus juste et décisif – pour le soustraire ainsi des mains des Juifs qui l'avaient dénoncé à un des rois impies de l'époque.

Al-Hasan al-Bâsri et Muhammad Ibn Ishâq ont dit que ce roi s'appelait David fils de Yûrâ, il ordonna qu'on le mette à mort et qu'on le crucifie. Les soldats le cernèrent alors dans une maison de Jérusalem, un vendredi soir. Lorsqu'ils furent sur le point d'entrer, l'apparence de Jésus fut donnée à un de ses disciples qui étaient avec lui, tandis que Jésus fut élevé par une fente de cette maison vers le ciel, sous les regards de tous les occupants de la maison. Les soldats entrèrent alors et emmenèrent le jeune homme qui avait pris l'apparence de Jésus, croyant qu'ils avaient pris ce dernier. Ils le crucifièrent et lui mirent sur la tête une couronne d'épines pour l'humilier. La plupart des chrétiens n'avaient naturellement pas assisté à l'élévation de Jésus au Ciel, et ils crurent à la thèse des juifs sur la crucifixion, s'égarant ainsi d'un égarement manifeste et extrême.

Dieu dit : « […] Il n'y aura personne parmi les gens du Livre, qui n'ait foi en lui avant sa mort », c'est-à-dire après sa descente sur terre à la fin des temps, avant le jour de la Résurrection. En effet, il tuera le porc, brisera la croix et n'acceptera pas le tribut (jizya), n'agréant que l'Islam comme nous l'avons montré dans notre Tafsir – en citant à l'appui, des hadiths, dans notre explication de ce verset de la sourate 4 Les femmes

Voici ce qui a été rapporté au sujet de la façon dont Jésus a été élevé au Ciel :

Ibn Abû Hâtim a rapporté, d'après Ibn 'Abbas : « Lorsque Dieu décida d'élever à Lui Jésus fils de Marie, celui-ci entra dans la maison ou se trouvaient douze de ses disciples. Jésus entra chez eux, la tête ruisselante d'eau et leur dit : « Il en est parmi vous qui me renieront douze fois après avoir cru en moi » Il dit ensuite : « Qui de vous accepte de prendre mon apparence et d'être tué à ma place et il sera avec moi au même degré (au Paradis) ? » Un jeune homme se leva alors et dit : « Moi ». Il lui dit : « Assieds-toi ». Il répéta la même question et c'est le même jeune homme qui se leva et répondit par oui. Jésus lui dit de s'asseoir une nouvelle fois et répéta la même question. Une fois encore, ce fut le jeune homme qui se leva et répondit par oui. Il lui dit alors : « oui, ce sera toi ! » Dieu lui donna l'apparence de Jésus, tandis que celui-ci fut élevé au Ciel par une ouverture dans la maison. Les soldats vinrent alors et emmenèrent le jeune homme qu'ils prirent pour Jésus ; ils le tuèrent et le crucifièrent. Certains des disciples de Jésus le renièrent douze fois après avoir ajouté foi en lui. Les chrétiens se divisèrent alors en trois catégories. La première a dit : « Dieu demeura parmi nous, autant qu'il voulut, ensuite il est monté au ciel » ; ce sont le Jacobites. La deuxième a dit : « Le fils de Dieu resta parmi nous, autant qu'il voulut, puis Dieu l'éleva à Lui » ; ce sont les Nestoriens. La troisième a dit : « Le serviteur et Messager de Dieu vécut parmi nous, autant que Dieu voulut, puis Dieu l'éleva à Lui » ; ce sont les monothéistes. Les deux premières sectes se liguèrent contre les monothéistes et les tuèrent. L'Islam (l'unicité) se dissipa alors jusqu'au moment ou Dieu envoya Muhammad, sur lui la grâce et la paix ». Ibn '(Abbas adit : « C'est la le sens de la parole du Très-Haut : « Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. » » (61,14). Cette chaîne de transmission remontant à Ibn 'Abbas est authentique selon les conditions de Muslim. L hadith est rapporté aussi par an-Nasâ'î.

Al-Hassan al-Basrî a dit : « Lorsque Jésus fut élevé, il avait trente quatre ans ». Et dans le hadith, on rapporte : « Les élus du Paradis y entreront imberbes et les yeux fardés de khôl ; ils auront tous trente trois ans ».


 :salam2

Navigation

[0] Index des messages